Aller vers Elohîm
Enseignements

Les stigmates de la nouvelle naissance

Les stigmates de la nouvelle naissance

Prémices de la vie chrétienne

 Tous les vrais enfants de Dieu vous diront certainement la même réponse si vous le leur demandez : la vie chrétienne est dure. En effet, loin derrière nos conforts acquis dans les bâtiments d'églises et dans nos religieux tièdes et quasi morts, beaucoup d'entre nous, en particulier les nouvelles générations ne connaissent absolument pas la réalité de la vie chrétienne.

– Mais pourquoi je souffre comme ça ?

– Mais pourquoi je rencontre tant de difficulté ?

– Suis-je vraiment dans la volonté de Dieu ?

– Seigneur, pourquoi moi ?

– Mais qu'est-ce qui m'arrive ? Où je vais …

– Pourquoi, pourquoi, pourquoi …

Les beaux discours religieux sont targués de "Jésus est amour", ou encore de "Il pardonne tout, il est miséricordieux". C'est vrai, ce sont des caractéristiques propres au Seigneur. Par contre on oublie assez vite que Jésus était aussi très sévère avec ses disciples, n'hésitant à leur reprocher leur manque de foi, leur incrédulité, et même a reprendre sévèrement certain.

La vie chrétienne est tout sauf un jeu. Si vous êtes vraiment né de nouveau, il faut savoir que vous allez souffrir. Beaucoup de chrétiens ont tendance alors à se compromettre, disant : "Dieu ne peut pas permettre que je souffre, car il m'aime". Au contraire, je dirai que Dieu permet que nous souffrions pour nous élever. La souffrance fait partie intégrante du chrétien. Jésus a pris nos péchés à la croix, c'est vrai, mais il dit aussi que celui qui veut être son disciple doit l'aimer plus que sa propre vie, plus que ses parents même. Cela implique un renoncement total à soi-même, un renoncement total à notre propre motivation. C'est très dur, et beaucoup échouent à cause de cela.

C'est par la souffrance que Dieu nous qualifie. C'est inévitable si nous voulons progresser. Nous ne sommes pas frères et sœurs en Christ tout simplement parce que nous faisons partie d'une même communauté religieuse. Nous sommes frères et sœurs en Christ parce que nous aussi nous souffrons comme Christ a souffert, et que nous vivons toutes les mêmes difficultés chacun selon notre position pour l'amour et la foi en Christ.

Dans une famille, tous les membres sont éprouvés lorsque survient une mauvaise nouvelle concernant un membre. C'est ce lien qui unit une famille. De la même manière, ce qui nous unit tous les uns les autres (je parle des vrais enfants de Dieu), c'est notre participation commune aux souffrances de Christ.

Faire la volonté de Dieu nous entrainera sans concession dans le rejet, la persécution, parce que ce monde est en marge de Dieu.

Alors, comment savoir si un chrétien est né de nouveau ? Posez-lui cette question : qu'as-tu vécu les premiers mois de ta conversion, et qu'est-il arrivé ensuite ?

Tous chrétiens nouveaux nés ont vécu la même chose :

1) Nous éprouvons lorsque nous naissons de nouveau une joie immense. Dieu nous parle, nous avons des révélations incroyables, nous sommes remplies du Saint-Esprit et du zèle de Dieu.

2) Ensuite cette présence va disparaître. Vous allez être confronté à des problèmes, à des persécutions, au rejet, à tel point que vous ne saurez plus où vous en êtes. Vous êtes comme dans un feu.

3) Vous allez commencer à vous rendre compte que la vie chrétienne est loin d'être aussi simple que ce que vous imaginiez à votre conversion, qu'elle est remplie de difficulté. Vous commencez à comprendre l'enjeu de votre engagement, et des réalités spirituelles.

4) Vous aurez tendance à fuir l'appel, car vous prenez de plus en plus conscience que répondre à l'appel du Seigneur va impliquer un changement radical de votre vie, que vous n'aurez probablement jamais la vie dont vous rêviez, mais vous aurez une vie de rejet, de persécution et de combat jusqu'à votre mort.

5) Vous finirez par comprendre que vous ne pourrez pas fuir l'appel. Vous réalisez que Dieu a mis quelque chose en vous. La crainte que vous avez de Dieu augmente. Dieu va vous enseigner et vous travailler personnellement dans le secret.

Ces choses ne peuvent être vécues par une réelle conversion d'en haut. Beaucoup pensent être nés de nouveau, mais n'ont en réalité été baptisés que charnellement. Ils n'ont aucune connaissance de la vraie vie spirituelle à laquelle Dieu destine ses vrais enfants.

Il est possible que vous passiez par beaucoup d'états : joie, dépression, courage, découragement, zèle, tiédeur, approbation, désapprobation, etc.

Ne vous étonnez donc pas de toutes les souffrances, si toutefois vous demeurez dans la volonté de Dieu.

Alors, préparez-vous, parce que vous allez pleurer, souffrir, être rejeté, malheureux et vous poser beaucoup de questions sur votre place. Le plus important pour vous est de rester ferme, car vous allez subir beaucoup de pression et beaucoup d'attaques de l'ennemi.

Persévérez dans le Seigneur pour bien connaître sa volonté et vous donner la force tenir bon, ainsi que le courage qui pourrait vous faire défaut. Ne négligez aucun détail, et surtout, ne surestimez pas votre force.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *