Le bal des apparences

par Le chretien vigilant  -  1 Juin 2017, 20:13  -  #Une parole pour s'édifier

Le bal des apparences

Vous, vous cherchez à paraître justes devant les hommes, mais Dieu connait vos coeurs; c'est pourquoi ce qui est élevé parmi les hommes est une abomination devant Dieu. (Luc 16:15)

 

Pour qu’une maison tienne fermement, avoir un fondement solide est obligatoire. Mais il ne doit pas seulement l’être sur la forme, combien plus encore il doit l’être sur le fond. Mais ce que l’on voit aujourd’hui, ce sont des hommes et des femmes d’apparence, mais non de fond. Les hommes jouent sur la forme, sur l’image qu’ils vont renvoyer. Et c’est un vrai problème, notamment si nous sommes chrétiens.

 

Les hommes de forme sont comme des sépulcres blanchi. Ils cachent leur fond en voulant donner une image contraire de ce qu’ils font, afin d’être bien vu. C’est de la dissimulation stratégique. J'irai plus loin en affirmant, que c'est de la sorcellerie, puisque le principe même est de maquiller les ténèbres en lumière pour tromper. Je considère personnellement ce genre d’individu comme les plus dangereux, parce qu’ils portent un masque dans le but de vous séduire. C’est ce que satan fait en se déguisant en ange de lumière.

 

Les personnes les plus dangereuses ne sont donc pas les gens qui vous critiquent ouvertement. En effet, ces gens-là, nous pouvons les identifier très vite et mettre une distance. Mais qu’en est-il des personnes qui veulent se faire passer pour l’un des vôtre ? C’est un problème épineux, parce que tous avons eu affaire à de tels individus.

 

Ananias et Saphira était exactement dans cette logique. Ils avaient un fond mauvais, mais voulaient se faire passer pour des véritables disciples de Jésus. Et qu’en aurait-il été si Dieu ne les avait pas exposés ? De même, des renards déguisés ont approché Jésus Christ pour l’espionner secrètement afin de trouver une occasion de chute. Tout cela est bien écrit, et tout cela est bien actuel.

 

Ce carnaval d’apparence est persistant dans les églises. Nous n’avons pas forcément de difficulté à savoir qu’un inconverti peut être un potentiel danger. Par contre, les personnes qui font semblant d’être chrétien, d’être sanctifiés sont les plus dangereuses. Il ne s’agit même pas ici d’un « chrétien de nom » ou du dimanche, il s’agit d’abord des chrétiens qui disent aimer Jésus Christ, invoquant son nom afin de vous convaincre fermement qu’ils sont des vôtres. Et ça marche ! Le problème c’est qu’il est terriblement difficile de reconnaître un faux semblant, à moins que le Saint Esprit ne nous le montre par ses œuvres ou en esprit.

 

Le problème est que le faux chrétien croit très souvent qu’il est dans la vérité, qu’il sert véritablement Jésus Christ. Chaque individu aime à avoir la VERITE. En fait, c’est presque normal, puisqu’une personne sensée ne pourra se résoudre à comprendre qu’il est dans l’erreur et y persister. Le sens de notre vie dépend de la VERITE. Mais quelle vérité ?

 

Seul Jésus Christ est la vérité fondamentale qui doit être en nous. Mais les dissonances et le nombre fleurissant de faux chrétiens signifie qu’ils vivent selon une fausse vérité qu’il pense être vrai. Ainsi, chacun est chrétien selon lui. Voilà pourquoi Jésus dira : « vous n’êtes pas de moi » à ces individus, puisqu’ils ne sont pas chrétiens selon DIEU.

 

Donc, c’est DIEU qui dit si nous sommes chrétiens, puisque c’est lui qui connait l’homme. Je suis presque sûr que beaucoup de chrétiens n’aimeraient qu’on remette en cause leur chrétienté. Mais pourtant la grande majorité d’entre eux ne le sont pas. Et ce à juste titre.

 

Le fondement solide l’est sur la forme et sur le fond

Le véritable enfant de Dieu est semblable à un fondement solide. Cependant, il l’est aussi à l’intérieur. Par les épreuves et les brisements de la vie, l’homme formé selon Dieu sait reconnaître le prix de la souffrance, et sait chérir la grâce de Dieu. Une telle personne aimera naturellement ce que Dieu lui donne, parce qu’il connaître ce qu’est la solitude, le rejet, la persécution.

 

Une personne qui a été seule toute sa vie chérira fermement les personnes que Dieu lui donnera à aimer. Ce sera un amour naturel, sincère et vrai.

 

C’est de notre propre fond que l’on bénit ou que l’on maudit. C’est notre propre fond que l’on aime et que l’on déteste. Ne soyons pas des hommes d’apparence, soyons des hommes et des femmes de fond.