Aller vers ELOHIM

Une chose que je désire ardemment : c'est d'habiter dans la maison de YHWH tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté de YHWH et pour admirer son temple.

Yéhoshoua n'a pas menti ! Il ne fait vraiment qu'un avec le Père

Publié le 3 Mai 2020 par Mon frère en Christ in Jésus

 

Télécharger l’article en format PDF

 

Extrait du livre :

Nous ne pouvons pas dire qu’Elohîm est un composé de trois personnes distinctes, comme l’affirme la doctrine de la trinité. Allez donc évangéliser les juifs avec cette gnose et ils vous riront au nez. Comment affirmer que la trinité est biblique, alors qu’il est écrit qu’Elohîm est indivisible (ehad ou echad). En effet, la profession de foi apprise dans le désert était la suivante :

 

« Sh ‘ma Israël YHWH eloheinu YHWH echad »

qui est traduit littéralement par :

  • « Écoute Israël ! YHWH, notre Elohîm, YHWH est un ».

 

« un » est l’expression de l’unité. Il est l’attribue de ce qui ne peut être divisé ni ce qui ne peut avoir plusieurs parties. Les définitions s’accordent donc à dire que « UN » n’admet pas la pluralité. Lorsque la Bible parle de ne faire qu’un (l’Église), cela ne signifie pas que les personnes qui s’accordent ne soient plus considérées comme individus uniques ou distincts, mais comme un seul corps. 

 

Car même s'il est vrai qu'il y a des êtres qu'on appelle elohîm, soit dans le ciel, soit sur la Terre (comme, en effet, il y a beaucoup d'elohîm et beaucoup de seigneurs),mais pour nous, il n'y a qu'un seul Elohîm, le Père, de qui viennent toutes choses, et nous sommes pour lui, et un seul Seigneur, Yéhoshoua Mashiah, par le moyen duquel sont toutes choses et nous par son moyen. 7 Mais cette connaissance n'est pas en tous. 1 Corinthiens 8 :1 (BYM)

 

En tant que Père, Yéhoshoua est notre Elohîm. En tant qu’homme fait de chair (Fils), Yéhoshoua est notre Seigneur. Vous me direz peut-être : pourquoi Yéhoshoua ne l’a pas dit ouvertement ? Souvenez-vous qu’Israël avait demandé un roi humain et que YHWH a accepté cette requête :

 

C'est pourquoi tous les anciens d'Israël se rassemblèrent et vinrent auprès de Shemouél à Ramah. 5 Ils lui dirent : Voici, tu es devenu vieux, et tes fils ne marchent pas dans tes voies. Maintenant, établis sur nous un roi pour nous juger, comme en ont toutes les nations.

1 Samuel 8 :4 (BYM)

 

Ceci étant l’accomplissement de la prophétie reçu par Moïse :

15 YHWH, ton Elohîm, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi : vous l'écouterez. 16 Selon tout ce que tu as demandé à YHWH, ton Elohîm, à Horeb, le jour de l'assemblée, quand tu disais : Que je n'entende plus la voix de YHWH, mon Elohîm, et que je ne voie plus ce grand feu, de peur de mourir. 17 Alors YHWH me dit : Ce qu'ils ont dit est bien. 18 Je leur susciterai un prophète comme toi du milieu de leurs frères, je mettrai mes paroles dans sa bouche, et il leur dira tout ce que je lui ordonnerai. 19 Et il arrivera que si un homme n'écoute pas mes paroles qu'il dira en mon Nom, je lui en demanderai compte.

Deutéronome 18 :15-19 (BYM)

 

Le premier quatuor de phrase que j’ai surligné du chapitre 18 de Deutéronome annonce la venue d’un chef au caractère messianique, un roi choisi par Elohîm. Ceci afin qu’Elohîm ne règne plus directement sur le peuple, conformément à la volonté de ce dernier. Le second quatuor confirme qu’il aura seigneurie sur le peuple. C’est de lui que David rend témoignage en l’appelant « mon Seigneur ».  Or il est dit que c’est par l’Esprit que le roi bien-aimé eut cette révélation (Matthieu 22 ;43). Nous en concluons donc que seul l’Esprit peut révéler ce mystère parfois difficile à comprendre. L’incarnation du Mashiah est donc l’accomplissement de cette promesse. Ainsi Yéhoshoua n’a pas trompé et n’a pas parlé secrètement lorsqu’il a dit : « Moi et le Père nous sommes un ». Il affirmait le plus simplement du monde la vérité que je vous prêche.

 

Vous m'appelez Docteur et Seigneur, et vous dites bien, car ainsi je suis.

Jean 13 :13 (BYM)

 

La trinité est une profession de foi qui a été faite dans un contexte où le polythéisme était la spiritualité dominante. Elle a été enseignée à cause des nations païennes autour d’Israël qui servaient des trinités et des idoles. Ainsi, les juifs savaient que YHWH ne pouvait pas être une trinité car ce fut le sujet principal de leur enseignement … et de leur châtiment pendant 40 ans. D’ailleurs, le fait d’associer Elohîm avec d’autre divinité est déclaré comme une abomination dans la Torah.

 

La définition première du mot « echad » ou « ehad » donne en français "UN" (c’est-à-dire le nombre 1) ; ou encore « seul », « unique ». Le mot trinité se définit comme la réunion de 3 entités formant un corps. De fait, Elohîm ne peut pas être une trinité. En réalité, Yéhoshoua Mashiah d’après ce que nous venons de lire, est l’Elohîm de la Bible qui a décidé de sa propre volonté de s’incarner en forme humaine.

 

À ceci vous connaissez l'Esprit d'Elohîm : tout esprit qui confesse que Yéhoshoua Mashiah est venu en chair est d'Elohîm.

1 Jean 4 :2 (BYM)

 

Et sans contredit, le mystère de la piété est grand : Elohîm a été manifesté en chair, justifié par l'Esprit, vu des anges, prêché aux nations, cru dans le monde et élevé dans la gloire.

1 Timothée 3 :7 (BYM)

 

Si Elohîm a créé l’humain, pourquoi ne pourrait-il pas s’incarner lui-même ? Nous sommes des personnes libres, et nous mangeons et buvons ce que nous voulons. Mais si Elohîm se fait homme pour visiter sa création, pourquoi cela serait-il un scandale ? S’il est au-dessus de toutes choses, pourquoi ne le pourrait-il pas ? De la même manière que nous avons le choix de faire ce que nous voulons, Elohîm l'a encore plus.

 

Commenter cet article