Aller vers ELOHIM

Une chose que je désire ardemment : c'est d'habiter dans la maison de YHWH tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté de YHWH et pour admirer son temple.

New age et christianisme (3/3): La doctrine du Kingdom Now et de la prospérité

Publié le 11 Mars 2019 par Le chretien vigilant in C'est le temps d'être prêt !, Eglise, où es-tu ?

Nous pensons souvent que la doctrine du Kingdom Now a émergé au cours des vingt ou trente dernières années. Mais nous pouvons voir l’esprit de cette semence qui se manifestait déjà au temps où Jésus était sur terre.

Lorsqu’il était venu en tant qu’homme, les pharisiens, les scribes, et tous ceux qui l’écoutaient (même ses disciples) ne pouvaient s’empêcher de s’interroger sur Jésus, à savoir :

  • S’il était le messie, le Christ[1],
  • Si c’était en ce temps qu’il allait rétablir le royaume à Israël[2].

En ce temps-là, Israël était occupé par Rome. Tous s’attendaient à ce que le messie vienne provoquer une guerre et qu’ils assujettissent les dominateurs romains par sa puissance. Il pensait que le Christ devait mener une révolution, une rébellion afin de régner sur le monde. En réalité tous avaient le concept du royaume de Dieu sur terre, une théocratie comme ce fut le cas au temps des patriarches et au temps des rois d’Israël, où Dieu régnait depuis le temple bâtit par Salomon. L’idée que les juifs avaient de manière assez générale du royaume de Dieu était celle d’un gouvernement depuis lequel le Messie dominerait sur le monde à partir d’Israël. Ainsi il n’y aurait plus de maux, plus de pauvreté, plus de malheur, plus d’injustice, mais il règnerait paix, prospérité, et abondance dans un nouvel Eden messianique. Toutefois ils ne pouvaient pas concevoir que le royaume de Dieu soit un Royaume céleste.

À l’époque déjà, Jésus prévenait qu’il était impossible de servir Dieu et en même temps de s’assujettir aux doléances de la richesse. Il y a de fortes chances que les pharisiens croyaient en Dieu pour des intérêts financiers. C’est ce que Jésus a dénoncé et son message a beaucoup dérangé à l’époque. En effet, il guérissait et délivrait les hommes de leurs péchés gratuitement. Il enseignait aussi gratuitement, n’appartenant à aucune congrégation, et invitait tout le monde à le servir librement. Le problème, c’est que beaucoup de pharisiens avaient fait de la prêtrise un statut honorifique. Dire que tous ceux qui accepteraient le Christ seraient libérés de la tutelle des prêtres, cela revenait à affirmer que le sacerdoce mosaïque n’avait plus lieu d’être.

 

La venue de Jésus et son message nouveau a donc fait de lui un ennemi d’Etat. C’est la raison pour laquelle ils ont voulu le faire mourir. La seconde hypothèse est que ces individus ne croyaient plus au retour du Christ. Ils ne voulaient pas de Dieu selon la vérité, mais ils voulaient un Dieu qui s’accorde avec leur ambition et qui consolide leur position de dominants sur le peuple. Pilate, rappelons-le, n’avait rien trouvé comme crime en Jésus. Cela signifie donc que Jésus n’était pas accusé de conspirer contre l’autorité en place, mais c’est bien l’aristocratie sacerdotale qui était terrifiée par le message. Jésus n’était pas contre le fait de payer un impôt, puisqu’il incite chaque croyant à « rendre à César ce qui est à César ». Rappelons-nous aussi que la richesse matérielle a toujours été présentée aux yeux de ces hommes comme bénédiction, et la pauvreté comme un signe de châtiment de la part de Dieu. Jésus ne dit pas qu’être riche est un péché, ce qu’il affirme, c’est qu’en devenir esclave vous empêchera de servir Dieu.

 

Jésus a contesté l’ensemble d’un système religieux qui maintenait captive la population juive, et qui faisait la richesse et le prestige de l’élite religieuse en place. Et c’est ce que nous connaissons aujourd’hui sous le nom de « Kingdom Now » ou « Royaume maintenant ».

 

Cette doctrine regroupe plusieurs mouvements de pensées assez différentes :

  • L’enlèvement de l’Église et le retour de Christ seraient au même moment
  • L’Église remplace Israël, négation des prophéties qui concerne Israël
  • Les prophéties se seraient toutes accomplies
  • L’enlèvement de l’Église a déjà eu lieu, d’une autre manière, et ne se produira donc pas
  • Christ n’enlèvera pas ses élus parce qu’ils seront déjà victorieux sur la terre 
  • La vie chrétienne est dictée par des lois, des règles, des procédures liées à de l’activisme
  • L’homme peut tout créer par sa pensée, sa volonté, sa parole,
  • Sortie astrale, pensées positives, loi de l’attraction, lois mentales, astrologie, etc.

Cependant, même si ces mouvements de pensées divergent, le fondement même de cette doctrine est ce qui les alimente toutes, et c’est ce que nous allons établir dans l’exposé qui suit.

 

 

  • Le rejeton de l’église de Laodicée

 

Le succès de cette entreprise à destruction spirituelle est premièrement lié à la peur. Les Chrétiens ont une peur farouche de la persécution, des soucis, des difficultés, et surtout de la pauvreté. C’est pour cette raison que la prospérité financière fait des ravages dans les pays pauvres, en recherche d’une solution divine. Les enseignements de la prospérité parlent de Jésus en y insufflant les paroles qu’ils souhaitent entendre : la prospérité à tout égard. Assurément la pauvreté ne fait du bien à personne. Cependant, aucun apôtre n’a recherché la ruée vers l’or. Le plus important pour les Chrétiens est d’aller au Ciel.

 

« Kingdom Now » signifie « Royaume maintenant ». Il est appelé également « mouvement restitutionniste » ou « dominionisme » (comprenez un mouvement qui veut restituer par son activisme le gouvernement de Dieu sur terre pour dominer). Cette définition fait echo avec le crédo porté par de nombreux courants évangéliques qui sont les plus infectés par cette doctrine. Les prophètes de ce mouvement affirment que le Royaume de Dieu doit être manifesté physiquement par les chrétiens. Nous devons donc, selon les dires de ces docteurs, impacter, intégrer, influencer dans tous les domaines de la sphère mondaine, celles qui ont le plus d’impact sur le conscient des individus.

 

Les promoteurs du Kingdom Now ne lésinent pas sur les moyens utilisés : messages subliminaux, affiches publicitaires digne d’une campagne commerciale avec des mots-clés chocs (« impact », « clés », « bénédiction », « gloire » « solution », « miracles », « prophétie », « délivrance », « réussite », « prospérité », « victoire », « puissance »…). Beaucoup d’entre eux utilisent d’ailleurs des techniques de vente issues du monde du commerce et du marketing pour vendre leur offre « évangélique ». Au pays de la prospérité, la communication a remplacé le Saint-Esprit, et l’argent son prophète. On attire l’homme sur le visuel. Les prédications sont basées sur les problèmes et les soucis des hommes, et non sur l’Evangile du Royaume de Dieu. Or nous ne prêchons pas parce que les hommes ont des problèmes ou parce qu’ils souffrent, nous prêchons parce que Dieu existe. De même, il ne faut pas évangéliser pour remplir des bâtiments d’église, comme ce que font certaines personnes, laissant leur numéro de téléphone au dos de leur prospectus. Il faut évangéliser pour amener les hommes à trouver Dieu.

 

Le Kingdom Now appelle à une surexposition des chrétiens sur la scène publique et dans la société. Cette méthode est de plus en plus répandue en Europe, principalement dans les milieux évangéliques et les églises charismatiques. Au Royaume-Uni et aux États unis, c’est le mouvement le plus puissant et le plus influent. La doctrine du Kingdom Now explique que la terre ci-présente sur laquelle nous vivons est le futur royaume de Jésus, et que nous avons pour mission de l’amener à la foi en Jésus Christ. Cette première affirmation s’oppose déjà à ce que nous enseignent les apôtres, à savoir :

 

  • Que la terre de présent sera détruite : (2 Pi 3 : 13) ; (Es 65 : 17) ; (Ap 21 : 1)
  • Que notre héritage est le Royaume invisible de Dieu : (Jean 14 : 2)

 

 

 

[1] Matthieu 11 : 3-5 ; Matthieu 26 : 63 ; Luc 22 : 63-64 ; Jean 10 : 24

[2] Matthieu 20 : 21 ; Actes 1 : 6

Commenter cet article

dimitri ulrich Ndinga 12/08/2019 21:00

c'est ce genre de chose don l'Eglise a véritablement besoin alors je dis Amen!!!!!!!!