Aller vers ELOHIM

Une chose que je désire ardemment : c'est d'habiter dans la maison de YHWH tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté de YHWH et pour admirer son temple.

La foi

Publié le 22 Décembre 2018 par Le chretien vigilant in Chroniques de la vie chrétienne

Il est impossible de plaire à Dieu si nous n’avons pas la foi. Dieu est un être outre-mesure, c’est-à-dire qu’il dépasse de loin la conception humaine de notre intelligence. La foi, en définition simple, c’est croire à quelque chose ou à quelqu’un. Nous avons tous foi en quelque chose ou en quelqu’un. C’est la raison pour laquelle les hommes adhèrent à des idéologies, à des philosophies, à des religions, etc. Sur le plan spirituel, tous les hommes sont croyants, parce que tous les hommes espèrent en quelque chose.

 

La foi en Christ se différencie cependant des autres. Contre toutes idées reçues, le christianisme religieux d’aujourd’hui ne représente pas la foi biblique. Il a pu l’être un temps, notamment avec les mouvements de réveil Protestants amenés par Martin Luther, Jean Calvin, Jonathan Edwards, etc. Toutefois, résumer la foi chrétienne à une religion est une grande erreur. Au fur et à mesure, le Protestantisme, qui était pourtant issu d’un mouvement spirituel authentique, est devenu avec le temps une tradition, avec ses propres rites, ses propres dogmes, et ses propres courants. D’ailleurs, les innombrables dénominations religieuses que nous connaissons aujourd’hui (charismatique, néo-charismatique, calvinisme, etc.) sont le résultat de nombreux schismes et réformes.

 

Si un royaume est divisé en lui-même, il ne peut pas subsister. Le royaume d’Israël avait connu schisme sur schisme, et des divisions internes avaient eu raison de la stabilité et de l’unité de cette nation. C’est également ce qui avait causé la chute de l’empire Romain. En toute honnêteté, n’est-ce pas ce qui s’est passé avec le protestantisme ? La division d’Israël a été causé par l’idolâtrie, et la division du christianisme a été causé par la volonté d’en faire une tradition. Institutionnaliser la foi revient à tuer à l’esprit même du réveil ; c’est comme mettre de l’eau sur le feu.

 

La foi chrétienne n’est donc pas une histoire de tradition. Les coutumes et les différentes philosophies religieuses se transmettent d’un individu a un autre. Il n’en est pas ainsi de la foi. Le Salut est personnel, et donc on ne peut ni apprendre, ni transmettre, ni donner la foi spirituelle à une personne. La raison la plus simple est que chaque va comparaître devant Dieu. Le Seigneur a donné à chaque homme la responsabilité de choisir de le servir ou de le rejeter. La foi est d’abord une relation personnelle entre vous et Dieu. Elle ne s’acquiert que lorsque vous dîtes « oui » directement à Dieu.

 

La véritable foi s’obtient par le Saint Esprit. Pour avoir la foi, il faut avoir reçu le témoignage du Saint Esprit, car c’est Lui qui convint du péché. Il témoigne de Jésus et révèle l’identité de Christ. Si nous n’avons pas de rencontre personnelle avec Jésus, et si nous n’en avons pas la révélation spirituelle, nous n’aurons jamais la foi.

 

La foi permet de croire à l’imaginable. Elle permet de dépasser les limites du raisonnement et de l’irrationnel. La Bible est la Parole de la vérité, mais croyez vous que Dieu puisse ouvrir la mer en deux encore aujourd’hui ? Comment réagirez-vous en voyant un homme guérir un sourd ou un prédicateur chasser des démons dans la rue ? Attribueriez-vous vraiment ces prodiges à Dieu, ou, dans un excès de panique, vous crierez à la sorcellerie ? Il est fort probable que pour bon nombre de chrétiens, les miracles présents dans la Bible ne sont bons qu’à lire, et que même si nous acceptons qu’ils se soient produits il y a plus 2000 ans, beaucoup de personnes admettent difficilement que ceux-ci puissent se produire de la même manière.

 

Vous ne pouvez pas affirmer croire en Jésus si vous ne croyez pas au miracle. La doctrine de Jésus est fondée sur le miracle. La naissance comme la résurrection de Jésus sont des signes que les miracles existent, et nous pouvons croire que Dieu n’a pas changé.

 

La foi appelle la confiance, l’espérance, la sérénité. La foi qui se traduit par la confiance bannit tout forme d’incrédulité sur l’intervention divine de Dieu :

 

Matthieu 21 :18Le matin, comme il retournait à la ville, il eut faim. 19 Et voyant un figuier qui était sur le chemin, il s'en approcha, mais il n'y trouva que des feuilles, et il lui dit : « Qu'aucun fruit ne naisse plus de toi, à jamais ! » Et aussitôt le figuier sécha. 20 Les disciples qui virent cela, furent étonnés et dirent : « Comment ce figuier est-il devenu sec en un instant ? » 21 Jésus leur répondit : « Amen, je vous le dis, si vous aviez la foi et que vous ne doutiez pas, non seulement vous feriez ce qui a été fait à ce figuier, mais quand vous diriez à cette montagne : “Ôte-toi de là et jette-toi dans la mer ! Cela se ferait.” 22 Et tout ce que vous demanderez par la prière, si vous croyez, vous le recevrez. »

 

La foi se traduit aussi par l’espérance. L’espoir permet de lutter avec conviction et fermeté contre les murmures, la peur et de résister à la persécution.

 

Romains 12 : 12 - Soyez joyeux dans l'espérance, patients dans la tribulation, persévérants dans la prière

 

Hébreux 10 :36 - Car vous avez besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, vous obteniez ce qui vous est promis.

 

La foi nous procure également la sérénité, le repos de l’âme :

 

Psaume 16 :9 - Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l'allégresse, Et mon corps repose en sécurité

 

Matthieu 8 :24 - Et Jésus dormait. 25 Et ses disciples s'étant approchés le réveillèrent, et dirent : « Seigneur, sauve-nous, nous périssons ! » 26 Et il leur dit : « Pourquoi avez-vous peur, gens de peu de foi ? » Alors s'étant levé, il menaça les vents et la mer, et il se fit un grand calme.

 

La foi appelle donc au renoncement de soi, pour laisser la place à Jésus. Autrement, il est impossible de voir la gloire de Dieu. La gloire se traduit par tous les prodiges, les bénédictions et grâces qui nous accordés tous les jours de notre vie. La foi appelle la gloire de Dieu.

Commenter cet article