Aller vers ELOHIM

Une chose que je désire ardemment : c'est d'habiter dans la maison de YHWH tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté de YHWH et pour admirer son temple.

La vision du blog

Publié le 3 Novembre 2016 par Le chretien vigileant in Autres

PourJésus

Aller vers Dieu

Personne ne peut vous amener à Jésus Christ, mais c’est à vous-même de prendre cette initiative d’aller vers Dieu. Tout découle d’une décision et d’une motivation personnelle. C’est entre vous et le Seigneur, car votre jugement sera entre vous et Dieu. Que nous acceptions ou refusions Dieu, notre choix va établir soit une relation d’amour et de communion, soit une relation de conflit et de contestation.

Personne ne pleurera, ne souffrira, ne gémira à votre place, mais vous devrez apprendre à servir Dieu dans la difficulté, la douleur, les larmes, et parfois le sang. Il faudra aussi apprendre à se séparer, à accepter certaines réalités et cerner le monde dans lequel vous vivez. Vous avez aussi des dons et des talents pour semer au cours de votre épuisant parcours. Semez avec intelligence et avec utilité. Mais qui voudra suivre Jésus, qu'il porte aussi son fardeau. Aller vers Dieu, c’est prendre une décision et entreprendre un long voyage. Ce sont ces éléments de la vie chrétienne que nous souhaiterons partager avec vous sur ce site

Parce qu’un voyage est souvent périlleux et long, il faut savoir avec qui marcher, et avec qui partager. Il faut savoir avec qui bâtir et avec qui construire.

 

Pourquoi je ne mets pas mon véritable nom sur mes livres et mes articles ?

Lorsque j’ai terminé l’écriture de mon premier livre, je me suis longuement demandé si je devais mettre mon nom ou pas. Alors ce verset m’est venu en tête : « Il faut qu'il croisse, et que je diminue » ! J’ai donc pris la décision, et ce après mûre réflexion, de ne pas m’identifier afin que seul le Nom de Jésus soit glorifié. Ainsi, je m’assure que si mon travail vous fortifie, ce ne sera pas le nom d’un homme que vous chercherez, mais celui de Jésus. Je préfère donc mettre en avant le Nom de Jésus, car tous mes travaux ont été écrit non pas pour que vous me connaissiez, mais pour que vous le connaissiez, Lui, la source de vie.  

Retenez seulement que mon nom d'auteur est « Mon Frère en Christ ».

 

Nous sommes aussi sur :

 

Chaîne Le Chrétien Vigilant

 

 

 

• Pourquoi « POUR JESUS ? »

L'histoire de ce titre est vraiment profonde, puisque c'est d'abord une histoire d'intimité entre mon Dieu et moi. Je n'écris pas pour le plaisir d'écrire, mais j'y prends vraiment un grand plaisir lorsque Dieu m'instruit, qu'il me communique sa pensée et son cœur. Mes recherches tournent aussi autour de qui est JESUS, car je le trouve fascinant. Je trouve ça tellement fabuleux et je me dis: "Si Dieu ne m'avait pas saisi, jamais je n'aurais pu écrire tel article !".

Alors "POUR JESUS", c'est une signature affirmant que sans Jésus, mes travaux n'auraient pas existé. C'est aussi parce que c'est ma source d'inspiration que j'ai tant d'écriture à donner. Je suis une plume entre les mains du Seigneur.

 

• Pourquoi est-ce que je mets toujours le logo « POUR JESUS ? »

Je ne mets pas ce logo ou cette signature par effet de mode. C’est parce que j’aurai été moi-même incapable d’écrire ne fus que la moindre phrase si Dieu ne m’avait pas inspiré quoi que ce soit. D’ailleurs, si je sens que Dieu ne m’inspire pas, je préfère ne pas écrire ! Signé « POUR JESUS », c’est d’abord lui exprimer ma reconnaissance, et aussi parce que c’est lui qui m’a donné le talent pour écrire. Donc c’est ma manière à ce jour de le servir. C’est aussi mon offrande pour Lui, comme dit le psaume : « Mon oeuvre est pour le roi ».

 

• Pourquoi est-ce que j’écris ?

Chaque travail que j’ai écrit à une histoire et a prit naissance au travers d’une expérience de vie que Jésus m’a fait passer. Quand j’essaie d’écrire une oeuvre, mais que je bloque, alors j’arrête ou je le mets provisoirement en stand-by jusqu’à ce que Dieu reprenne la plume ! Quand Dieu est là, l’oeuvre s’écrit très facilement, ça coule de source et il n’y a pas besoin de forcer. Deuxièmement, si je n’avais pas accepté certaines épreuves, je n’aurais jamais su et pu écrire le moindre article. Je ne me suis pas juste levé et dis : « Allez hop, je vais écrire un partage ! ». Non, chaque écriture a une histoire, une raison et un cheminement qui découlent d’une vraie expérience de vie ou d'un éclaircissement biblique. C’est pourquoi dans ce qui est écrit, il y a ce que j’ai vécu et ce que j’ai vu. Chacun de mes travaux est un vécu et un cheminement personnel.

Parfois, nous n’aimons pas les épreuves, la souffrance et la difficulté. Mais si Jésus ne m’avait pas fait vivre tout cela, je n’aurais rien eu à raconter.

 

• La vision ?

Si j'ai été béni, pourquoi ne pas bénir les autres ? Le travail que chacun d'entre nous fait n'est pas destiné à rester caché, mais l'oeuvre de chacun doit être manifestée. Et si cela vient de Dieu, ils toucheront les cœurs. Donc ce blog est l'un des moyens par lequel je sers Dieu, et par lequel je partage avec d'autres.

Ce serait dommage que, si vous recevez par exemple beaucoup de chants, de ne pas les partager, mais de les garder pour vous. Il faut comprendre que ce que nous recevons n'est pas seulement pour nous, c'est aussi pour les autres. C'est l'un des principes d'une bonne communion fraternelle. Afin donc d'exhorter, de progresser et de faire découvrir à tout Christ, il est nécessaire de partager ce que l'on a. 

Si je suis riche en écriture de toutes sortes, je dois aussi le partager, car je n'ai pas été sauvé par Christ pour rester dans l'ombre, mais pour que pour ses bonnes œuvres jaillissent et luisent moi. Et ces quelques bonnes œuvres, c'est ce que j'aimerai vous faire partager dans ce blog.

La vision du blog

Seigneur, que ma langue soit comme les chants d'un habile chanteur!

Et mon bras comme une plume légère entre tes mains

Cet oeuvre que je dresse devant tous, est ma reconnaissance pour toi.

C'est pourquoi,

Comme un joyeux poète, je te chanterai ...

Comme un bon serviteur, je témoignerai ...

Comme un habile écrivain, j'écrirai...

car mes inspiration sont

... Pour Jesus