Aller vers ELOHIM

Même si je connais tous les mystères et la connaissance de toutes choses, et même si j'ai toute la foi jusqu'à transporter les montagnes, mais que je n’aie pas l'amour, je ne suis rien.

Isaac, l'enfant de la promesse

Isaac, l'enfant de la promesse

Nom: Isaac /  יצחק /yiSHāq/ il rira

Apparition: Genèse 17 - 28

Parenté / affiliation: Fils d'Abraham, père de Jacob, demi-frère d'Ismaël

Symbolique: Miracle de Dieu, fidélité de Dieu dans ses promesses et son alliance

Aspect de Jésus: Naissance miraculeuse, enfant de la promesse, sacrifice de nos vies

 

Isaac est le fils d'Abraham et de Sarah, et est le demi-frère d'Ismaël. La naissance tient du miracle, puisqu'il est né alors qu'Abraham avait 100 ans, et sa femme Sarah 90 ans.

Dieu promit à Abraham, père d'Isaac de lui établir une descendance d'où sortirait une grande postérité (Ge 17:19). Abraham était homme aimé et connu de Dieu, et Dieu l'avait choisit pour être le père de sa future nation terrestre. La foi d'Abraham est d'ailleurs renommé à tel point qu'il est appelé "père de la foi".

Sarah, femme d'Abraham était stérile jusqu'à ces 90 ans et n'avait pas donné d'héritier à Abraham. Voyant le temps passé et la promesse tardé, Sarah qui se moqua de cette promesse, poussa son époux dans les bras de sa servante Agar qui lui enfanta Ismaël. Mais Ismaël n'était pas appelé a être l'héritier de la promesse. L'enfant qui devait hérité de la postérité devait être l'union d'un amour entre Abraham et la femme qu'il aime, Sarah. 

Dieu renouvela encore sa promesse à Abraham, et ce dernier finit par engendré Isaac à l'âge de 100 ans (Ge 21:3-5). Cette naissance est tout simplement miraculeuse, car ni Abraham, ni sa femme, au regard de leur âge ne pouvait procréer. C'est donc un miracle et un acte de foi qui value à Abraham d'être un homme de foi car il crut en Dieu. Ainsi, Dieu promit d'établir son alliance avec son fils Isaac. Isaac fut donc circoncit quand il eut 8 jours. 

Par égard à Abraham, Dieu bénit aussi Ismaël, mais il fut renvoyé lui et sa mère, car il est probable que s'il restait, Abraham aurait certainement voulu qu'il hérite des promesses. Or ce n'était pas la volonté de Dieu (Ge 21:12).

Or Dieu est un Dieu jaloux, qui ne tolère pas la concurrence dans le coeur de ses bien aimés. Abraham aimait tendrement Isaac, qui était fils de sa Sarah sa femme. Dieu voulu le mettre à l'épreuve. Il lui demande de lui offrir en holocauste son fils Isaac (Ge 22:1). Nous ne pouvons pas savoir ce qu'Abraham a pu ressentir, mais nous savons qu'il fit confiance à Dieu. Abraham avait certainement compris une chose : c'est que Dieu Isaac était un don que Dieu lui avait accordé, et que Dieu est au-dessus de toutes choses dans nos vies. Et au moment où il s'apprêta à exécuter l'acte, l'Ange de Dieu l'arrêta, dans son geste. Dieu voulait tout simplement voir si Abraham le craignait plus lui ou les dire des hommes. Et il reçu l'une des plus belles bénédictions que Dieu ait prononcé par un homme :

Genèse 22:16 -  Je le jure par moi-même, parole de Yahweh ! Parce que tu as fait cela, et que tu n'as point refusé ton fils, ton unique, 17 je te bénirai, je te bénirai ; et je multiplierai, je multiplierai ta postérité, comme les étoiles du ciel et comme le sable qui est sur le bord de la mer ; et ta postérité possédera la porte de ses ennemis. 18 Toutes les nations de la terre seront bénies en ta postérité, parce que tu as obéi à ma voix. Après quoi, ils rentrèrent chez eux en paix.

Avant de mourir, Abraham fit chercher une femme à son fils Isaac , et ce fût donc Rebecca il l'épouse à  40 ans. Abraham donne tout ce qu'il avait à Isaac et mourut à l'âge de 175 ans.

Rebecca était stérile. Isaac implora Dieu et elle enfanta deux jumeau: Esau l'ainé, et Jacob. Isaac avait alors 60 ans. Isaac préférait Esau qui était chasseur, et Rebecca Jacob, homme des champs. Isaac était bénit et il réussissait dans toutes ses entreprises. Il devint très riche en biens matériels, son troupeau était béni et il devînt puissant que les chefs des pays voisins le jalousèrent. Il fut l'objet de beaucoup de jalousie.

A cause de la famine, Isaac prévoyait de descendre en Egypte. Mais Dieu lui demanda de demeurer dans le pays où il lui dirait, à Guérar, afin que s'accomplisse les promesses que Dieu avait faites à Abraham, et qu'il lui renouvella à son tour (Ge 26: 2 à 5).

Dans sa vieillesse, les yeux d'Isaac s'affaiblit. Avant de mourir, il bénit son fils Jacob, qui vola la bénédiction de son frère, et Esau. Jacob était un fils tendre et agréable, qui écoutait ses parents. Sur conseil de son père, il ne prit pas de femme de Canaan, qui était en abomination devant ses parents. Mais ce ne fut pas le cas d'Esau, qui était rebelle et qui épousait des femmes de mauvaises réputations pour nuire à son père (Ge 28:8 à 9).

Dieu fit alliance avec Jacob, qui devint à son tour héritier de la promesse d'une grande postérité à venir. Quant à Isaac, il mourut à l'âge de 180 ans.

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article