Aller vers ELOHIM

Une chose que je désire ardemment : c'est d'habiter dans la maison de YHWH tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté de YHWH et pour admirer son temple.

La distraction : arme massive de destruction de mœurs [DOSSIER]

Publié le 5 Février 2020 par Le chretien vigileant in Dossiers

La distraction : arme massive de destruction de mœurs [DOSSIER]

Qui peut aujourd’hui affirmer qu’il n’a jamais été pris dans les filets séducteurs des mangas, des séries, top show ou de films ? J’ai pu me rendre compte de l’influence de ces choses, quand j’ai eu à me confronter à une multitude de messages plus que limites sur l’aspect satanique des mangas que j’ai dénoncé avec force, et que je ferai encore, car j’ai touché un point sensible, semble-t-il. Cependant, il est important de ne plus être naïf, et d’enfin ouvrir les yeux.

Nous voyons des millions et millions de scènes surréalistes à la télévision, à travers les films et séries télévisées, de la musique, même parfois dans les dessins animés. La violence arrive à un point où elle est devenue un véritable fonds de commerce pour les diffuseurs et les promoteurs. C'est malheureusement aussi ce qui plait à beaucoup de personnes, en particulier la jeunesse. Les 13-25 ans sont en effet très friands de films ou de mangas riches en violence et en absurdité. Ces outils de distraction se caractérisent aujourd’hui de plusieurs manières.

Comment la violence à la télévision est-elle devenue aussi fréquente devant nos écrans ? Comment est-ce possible que les films à caractères érotiques et pornographiques gisent massivement sur internet, mais que tout le monde ne s’en soucie plus réellement ? Il y a un vrai problème identitaire de notre génération. Personne n’aimerait en effet subir des sévices brutaux, ou même devenir un sujet de torture pour un psychopathe. Pire, comment pouvons-nous regarder ces choses ? Comment des personnes normalement constituées peuvent-elles écrire de tels scénarios, et avoir de telles pensées ?

Société du libertinage, du « je fais ce je veux et je suis mon propre Elohîm », te voici exposée !