Aller vers ELOHIM

Une chose que je désire ardemment : c'est d'habiter dans la maison de YHWH tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté de YHWH et pour admirer son temple.

Culte biblique et culte religieux

Publié le 28 Septembre 2016 par Le chretien vigileant in Chroniques de la vie chrétienne, Une parole pour s'édifier

On adore Dieu en s’offrant quotidiennement en sacrifice à lui. Nous n’allons pas au culte, nous rendons un culte à Dieu, un culte permanent.

Romain 12 :1 Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

L’assemblée de Christ n’a rien à voir avec un bâtiment. C’est là où deux ou trois sont réunis autour du Nom de Jésus, et non autour d’un nom ou d’une dénomination religieuse. Il faut aller dans des assemblées où la Parole est vécue, où on vit la Parole. Il n’y a pas un ordre. C’est l’esprit qui guide. Que dit la Bible ? :

1 corinthiens 14 :26 Que faire donc, frères ? Lorsque vous vous assemblez, les uns ou les autres parmi vous ont-ils un cantique, une instruction, une révélation, une langue, une interprétation, que tout se fasse pour l'édification.

Colossiens 3 :16 Que la parole de Christ habite parmi vous abondamment ; instruisez-vous et exhortez-vous les uns les autres en toute sagesse, par des psaumes, par des hymnes, par des cantiques spirituels, chantant à Dieu dans vos cœurs sous l'inspiration de la grâce. Et quoi que vous fassiez, en parole ou en œuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâces à Dieu le Père.

Éphésiens 5 :19 Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit ; entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur ; rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ, vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.

On peut également rajouter les agapes, l’amour fraternel, les repas. Comment doivent s’organiser les réunions ? Les Corinthiens éprouvaient des problèmes dans l'organisation des réunions. Quand on veut prier en groupe, quand des personnes se retrouvent, elles doivent être animées d'une même pensée. Si vous vous retrouvez avec des gens qui ne sont pas remplis du Saint-Esprit, ils vont venir comme des spectateurs. L’église n’est pas un lieu de spectacle. L’église est un rassemblement de croyants qui sont en relation avec le Seigneur et les uns avec les autres. Chaque croyant a forcément quelque chose à partager. Le corps de Christ est constitué de membres qui sont en action les uns pour les autres pour l’édification : exhortez-vous ; priez les uns pour les autres, etc.

Quand on parle de réunion, de culte, on voit l’adoration, mais aussi la communion fraternelle. Or il n’y a pas communion s’il n’y a pas échange. Il n’y a pas communion s’il y a seulement une personne qui s’exprime. Ce n’est pas une seule personne qui doit s’exprimer, que ce soit par la parole ou par les chants, les témoignages, etc. tout le corps de Christ doit participer. S’il n’y a pas ces choses, c’est que les membres de ce corps ne vivent pas l’Évangile.

1 Pierre 4 :10 - comme de bons dispensateurs des diverses grâces de Dieu, que chacun de vous mette au service des autres le don qu'il a reçu

Le chrétien est un dispensateur, quelqu’un qui donne, qui partage. Les chrétiens sont serviteurs les uns les autres. Il ne faut pas enterrer les dons. Tout chrétien doit apprendre à être adorateur. Nous sommes tous adorateurs. Il ne doit pas y avoir un seul chantre ou groupe qui chante dans l’église, mais tout le monde.

Nous sommes un sacerdoce royal (1 Pierre 2 :9). Nous avons premièrement été sauvés pour adorer. Les chantres dans la Bible adoraient Dieu dans le temple. L’adoration est adressée à Dieu et non aux hommes. Mais aujourd’hui, les chantres chrétiens sont des stars, ils s'illustrent impudiquement dans des clips vidéo. Dieu n’a pas besoin de belles voix, mais il veut des cœurs.

• Lors des réunions, si un croyant a reçu un enseignement, le reste de l’assemblée ne doit pas dire juste « amen », mais doit vérifier que cela est conforme à la Bible.

• Dieu peut donner des visions et songes, des prophéties, paroles de connaissances, discernement des esprits, parler en langue (des anges ou des hommes) et interprétations, pour nous parler.

Dieu se sert de nous pour nous édifier. L’objectif des réunions n’est pas d'idolâtrer l’homme de Dieu, mais pour adorer Dieu. Mais aussi pour se construire. On reçoit de Dieu, puis on échange. C’est la communion fraternelle. Quand nous sommes tous connectés au Saint-Esprit, automatiquement, nos dons sont activés.

L’Esprit guide donc le culte, il n’y a pas d’ordre sur la manière dont le culte doit se passer. On ne sait pas comment ça commence ni comment ça finit. Dieu est le chef du culte. C’est lui qui inspire ce qu’il faut prêcher, ce qu'il faut évoquer, etc. De fait, il est impossible de planifier à l'heure le déroulement d'un culte inspiré par le Seigneur. Si vous ne vivez pas le culte biblique ni la liberté de l’Esprit, Dieu n’agira pas. C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis.

La liberté, c’est remettre sa volonté à Dieu. En vous exprimant, vous allez découvrir les talents des uns et des autres. Tous les chrétiens doivent donc être acteurs. Il ne faut pas abandonner la communion. Les réunions d’Église ont pour objectif de nous renforcer. Cela nous donnera l’assurance pour enseigner les autres. Nous sommes membres du Royaume de Dieu. Partout où nous allons, nous devons manifester les caractéristiques du Royaume. Nous devons comprendre que Jésus a fait de nous des prêtres. Un roi ne tremble pas, car il a l’autorité royale. Nous avons l’assurance face à la puissance de l’ennemi. Aussi longtemps que l’œuvre que Dieu nous a confiée n’est pas terminée, rien ne peut nous arriver. Nous sommes fils de Dieu, cohéritiers des grâces. Nous sommes fils du Dieu qui a créé la terre, qui a créé les hommes. Nous sommes fils du Dieu devant qui tout genou fléchit, démons comme hommes, maladies comme problèmes.

Le culte sans Dieu est un culte aux démons. Nous l’avons compris, le culte à Dieu est un sacrifice de nos cœurs purs devant Dieu.

Romain 12 :1 je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.

De la même manière que Jésus Christ a été offert en sacrifice comme agneau sans tache et sans défauts, cela signifie que nous aussi, en tant que chrétien, quand nous rendons un culte à Dieu, nous devons être sans tâche et sans défauts, c’est-à-dire SANS PÉCHÉ en nous devant Dieu.

Nous devons être saints tout le temps, car nous rendons perpétuellement un culte à Dieu. Or, nous retrouvons dans les religions beaucoup de compromis par rapport au péché :

- Franc-maçonneries, Sorcellerie, Impudicité, Mensonge, Orgueil, Etc.

Comment des chrétiens, qui s’assemblent depuis plus de 5 ans ensemble, ne font-ils pas plus de progrès par rapport au péché ? Si le péché n’est pas mis en évidence, c’est parce que le Saint-Esprit ne l’a pas fait. l'Esprit sonde les cœurs afin que nous soyons édifiés. Si ce n’est pas le cas, c’est que Dieu n’est pas là.

1 Corinthien 14 :24 Mais si tous prophétisent, et qu'il survienne quelque non-croyant ou un homme du peuple [dans l’assemblée], il est convaincu par tous, il est jugé par tous, les secrets de son cœur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous.

Quand l’Esprit de Dieu est là dans une assemblée, il révèle le cœur des pécheurs ou les choses cachées, car ils sondent tout. Mais là où il n’y a pas ces choses, le péché n’est jamais dénoncé, les gens se muent simplement en un simple auditoire où ils écoutent des récits liturgiques, théologiques, mais à aucun moment le péché n’est dénoncé ni les doctrines salutaires prêchées :

- La sanctification, l’unité de Dieu, notre identité en Christ, la mort à nous-mêmes par l’œuvre de la croix.

Cela signifie donc que les personnes religieuses s’assemblent dans des églises avec des péchés qui ne cessent de s’enraciner profondément en eux depuis plusieurs années. En rendant un culte de cette manière, en s’offrant en sacrifice à Dieu avec leur péché, ils rendent un culte abominable à Dieu.

Adorons Dieu, mais sanctifions nos cœurs.