Aller vers ELOHIM

Une chose que je désire ardemment : c'est d'habiter dans la maison de YHWH tous les jours de ma vie, pour contempler la beauté de YHWH et pour admirer son temple.

Au souvenir de Sion, l'accomplissement prophétique de la Torah

Publié le 19 Août 2016 par Le chretien vigileant in Cantiques, chants, psaumes

Quand Israël était jeune, je l'aimais, et j'appelai mon fils hors d'Égypte

Je disais à Pharaon : laisse aller mon fils, pour qu'il me serve. Israël est mon fils, mon premier-né.

Je me souviens de ton amour lorsque tu étais jeune, de ton affection lorsque tu étais fiancée, quand tu me suivais au désert, dans une terre inculte.

Je vous ai aimés.

Et vous dites : en quoi nous as-tu aimés ? Je suis descendu pour le délivrer de la main des Égyptiens, et pour le faire monter dans un bon et vaste pays, dans un pays où coulent le lait et le miel.

Mais voici, vous vous êtes livré à des espérances trompeuses, qui ne servent à rien. Vous êtes allez auprès d’autres dieux que vous ne connaissez pas ! Vous avez agi comme les autres nations.

Tu n'as pas seulement marché dans leurs voies, commis les mêmes abominations, c'était trop peu ; tu as été plus corrompue qu'elles dans toutes tes voies.

Vous avez méprisé mes lois, et votre âme a eu en horreur mes ordonnances, en sorte que vous ne pratiquiez point tous mes commandements et que vous rompiez mon alliance.

Et après avoir fait toutes ces choses, j'ai dit : retourne-toi vers moi ; mais tu n'es point retournée. Alors J'ai abandonné ma maison, j'ai délaissé mon héritage, j'ai livré l'objet de mon amour aux mains de ses ennemis.

Je vous ai dispersés parmi les nations, et répandu en divers pays ; je vous ai jugés selon votre conduite et selon vos œuvres.

Mais ma colère ne dura point à toujours, et je me souvins de la promesse faite à Abraham, votre père.

C’est pourquoi d’une main forte, je vous ramenai sur votre terre.

Puis je disais encore : Je serai pour vous un Père, et vous serez pour moi des fils et des filles j'habiterai au milieu des enfants d'Israël, et je serai leur Dieu.

Et je disais encore : voici, les jours viennent, où je susciterai à David un germe juste ; il régnera en roi et prospérera, il pratiquera la justice et l'équité dans le pays. J'établirai sur vous un seul pasteur, qui les fera paître, mon serviteur David ; il les fera paître, il sera leur pasteur.

Et encore : « mon serviteur David sera leur prince pour toujours. » Mais aussi : « Voici, mon serviteur prospérera ; il montera, il s'élèvera, il s'élèvera bien haut. »

Combien de fois ai-je voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble ses poussins sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !

Vous scrutez les Écritures, dans lesquelles vous pensez avoir la vie éternelle ; or ce sont elles qui me rendent témoignage ; et vous ne voulez pas venir à moi pour avoir la vie !"

Esprits sans intelligence, lents à croire tout ce qu'ont annoncé les Prophètes !

Car si vous croyiez Moïse, vous me croiriez aussi, parce qu'il a écrit de moi. Mais si vous ne croyez pas à ses écrits, comment croirez-vous à mes paroles ?

Dites-moi, vous qui voulez être sous la loi, n'entendez-vous point la loi ? N’est-il pas écrit : L'Éternel, ton Dieu, te suscitera du milieu de toi, d'entre tes frères, un prophète comme moi : vous l'écouterez !

Et ailleurs l'Écriture dit encore : ils verront celui qu'ils ont percé. Ne fallait-il pas que le Christ endurât ces souffrances pour entrer dans sa gloire ?

Ne fallait-il pas que par ses meurtrissures et son sacrifice, le Salut soit apporté ? C'est là ce que je vous disais qu'il fallait que s'accomplît tout ce qui est écrit de moi dans la loi de Moïse, dans les prophètes, et dans les psaumes.

Ne lisez-vous pas votre loi ? Ne rend-elle pas témoignage de Moi ?

Mais J’ai accompli de la sorte ce que j’avais annoncé d'avance par la bouche de tous mes prophètes, que le Christ devait souffrir, et ressusciter.

Tous les prophètes qui ont successivement parlé ont aussi annoncé ces temps-là.

Aujourd'hui, si vous entendez la voix de l’Esprit, n’endurcissez pas vos cœurs …

 

Commenter cet article